Quand le papier nous parle

Quand le papier nous parle

Lors d'une expertise sur des oeuvres sur papier

L'une des problématique majeure est de pouvoir étudier le support sans prélever ou avec précaution (on parle alors de micoprélevement de l'ordre de la centaine de micron).

 

 

Les analyses sans contact et non destructives sont donc précieuses

des techniques portable (comme la spectroscopie XRF, la technologie LIBS ou encore la diffraction X) donnent des indications notamment sur la présence et la nature des charges.

L'étude de ces dernières est très interessante et donne des indications sur le mode de fabrication du papier et éventuellement sur le mode de vieillissement artificiel.

L'étude des fibres est également prépondérante

Elle peut tout d'abord avoir lieu sur place sous différent éclairage et grossissement (mesures de la taille des fibres, présence d'azurant optique, présence de vergeures...) mais un prélèvement de quelques centaines de micron et étudié au microcope et microscope électronique permet de valider la nature de la fibre, sa longueur, son état de conservation...

La fin du XIXè siècle-début du XXè siècle a vu la production de papier profondémment se transformer

notamment avec l'industrialisation du papier à l'aide de fibres de bois.

D'autres évolutions interviendront dans les années 1950-2000

L'arrivée des plastifiants, des azurants optiques de synthèse, l'optimisation des bains préparatoires....tous étant des indicateurs de leur temps....

La datation carbone 14 a également connu des optimisations permettant aujourd'hui de minimiser la prise d'échantillons. Elle reste toutefois importante et il est primordial de vérifier l'absence de composés organiques de sources prétrosourcés ou fossiles.

Grâce aux technologies actuelle, le papier peut enfin nous raconter son histoire !

 

Vous souhaitez obtenir un renseignement ou un devis ?

Contactez-nous

A lire également

Sciences criminalistiques - Les faux en art : examen des...
Expertises judiciaires scientifiques & techniques
Etude de coupe stratigraphique à l'aide de l'imagerie...
OSE SERVICES AGREE CIR
OSE Services sera présent au salon Textival 2019 sur Lyon !
Les fraudes sur les bioproduits
Analyse et étude de matériaux textiles
Le blanc de titane et l'examen d'authentification
Quand le papier nous parle
Diagnostic et Analyse d’amiante
Laboratoire de vérification et contrôle de la...
Laboratoire analyse vérification origine naturel des...
OSE SERVICES, laboratoire d’analyse et de dosage du...
Chimie verte et fin de vie des produits :...
Chimie verte et labellisation de bioproduits
Laboratoire d’analyse et de caractérisation de peintures...
Laboratoire d'analyse et d'identification de fibres
Evaluation du Risque Chimique
Détection positive au plomb…Oui et après ?
Analyse isotopique du plomb
Chimie Verte : l'analyse de BIOPRODUITS
Expertises - Analyse métallurgique laboratoire
Incidents chimiques ? Litiges ? Nous vous accompagnons...
Vérification de fonctionnalisation & surface
Arrivée de Manon au sein d'OSE Services
Equipements de Protection Individuelle - Formation 2019:...
Formation 2019 Risques Chimiques
L’apport de la tomographie par imagerie X – partie 3 :...
L’apport de la tomographie par imagerie X – partie 2 :...
Conférence 2020 : L’ODYSSÉE CRIMINALISTIQUE
OSE Services laboratoire d'analyse sur site adhérent du...
L’apport de la tomographie par imagerie X – partie 1 :...
Polymères, vous avez dit polymères ?
Développement d'une méthode non invasive
L’ambre : de la résine au vernis ?
Risques chimiques dans un atelier de plasturgie ?
Les appareils d’analyse s’échappent des laboratoires !